Approximativement …

A vue de nez, en gros, à peu près, grosso modo,  à la louche…
Nos opinions sont variables, nos valeurs adaptables, nos convictions malléables.

Écoutons un  panel de personnes parlant du  réchauffement climatique et des mesures à prendre.
Les statistiques sont formelles : les opinions et les options proposées ne sont pas fonction du public : jeune ou vieux, de droite ou de gauche, paysan ou citadin.
Non, elles sont fonction … de la température de la pièce dans laquelle se déroule le test.

Cela ne nous empêche pas d’avoir un avis sur tout.
Que veut dire ce “sur” ?
On va voir sur Internet,  mais on est sous Windows.
On travaille sur Paris, ou même sur France.
Les points cardinaux nous orientent : on monte sur Lille ( forcément c’est au Nord)
On descend sur Montpellier ( même raisonnement mais à l’inverse)
Quel trajet parcourent  ceux qui habitent plus haut que Lille, ou plus bas que Montpellier ?
Admettons que le Nord soit haut, et le Sud bas.
Mais alors qui peut contester que l’ouest soit à gauche et l’est à droite?
Cela dépend  certes par où on regarde  : mais si bâbord est à gauche et tribord à droite, pourquoi avoir créé ces mots doublons ?

Fred est sur Magali en ce moment.
N’en concluons pas que Magali est sous Fred : il est probable qu’elle est sur lui également.
C’est la conquête du sur.
Trop compliqué tout cela : j’ai l’impression d’être dans la lune.
Pour le coup, être sur la lune semblerait plus réaliste. Je ne me vois pas creuser des tranchées dans la lune.
En tout cas, les émotions on est dedans : dans sa tristesse, dans sa colère, dans sa peur…
Et il y a parfois de quoi monter sur ses grands chevaux.
Nos habitons l’espace mental et symbolique à notre guise : c’est bien comme cela.
Les poètes et les psy ne nous contrarieront pas.
A la rigueur les scientifiques.
Encore que point de vue relativité, depuis Einstein, ils sont passés maîtres.
Finies les sciences pures et surtout dures.
Même les mathématiques sont devenues floues et molles.
Alors tant pis pour vous, je  vais  camper… sur mes positions !

Dr Christophe Marx
Juin 2015

Pour donner à l’auteur  votre avis sur cet article ( qui ne sera pas publié sans votre autorisation)

Retour à la liste des publications

Aucun commentaire

Réagissez au texte