Qui prend l’initiative ? Un processus parallèle ….

Le processus parallèle est un concept issu de l’analyse transactionnelle. Certes, on peut le définir comme un mécanisme habituellement inconscient par lequel la relation entre deux personnes reproduit une ou plusieurs caractéristiques  d’une situation à l’autre.
Mais une brève histoire ( vraie) peut être plus claire qu’un long discours ( ennuyeux).

L’homme était tout marri.
Ses yeux tristes trahissaient son désarroi. Sa femme ne l’aimait plus.
Il en était sûr, il en avait la preuve :
Elle ne prenait jamais l’initiative de proposer une relation intime.
Qui pourrait ainsi douter qu’elle ne le désirait plus ?
Bien sûr, quand c’est lui qui initiait la fête des corps, elle y participait volontiers, même s’il lui fallait un peu de temps pour s’y mettre… Au final, l’expérience se révélait gratifiante : le plaisir mutuel était au rendez-vous, la jubilation sensuelle irradiait   sa douce  tendresse.
Mais il remâchait sa frustration : il voulait qu’elle dise  ce qu’elle veut, qu’elle réclame, qu’elle  se positionne, bref  qu’elle soit « proactive », — un mot qu’il avait appris au boulot, de la bouche de son coach motivationnel .
Comment vivre avec une femme si peu désirante, donc si peu aimante ?

Alors que l’ambiance conjugale commençait à virer à l’aigre,  la femme interrogea  un matin son mari qui buvait son café en lisant son journal.
–   – Qu’est-ce que tu veux manger à midi ?
L’autre haussa les épaules sans lever les yeux des dernières nouvelles.
Il marmonna :
–   – Ça m’est égal. Tu sais bien que j’aime tout. Et puis quand on a  faim… !
Elle insista :
–   – Ecoute, j’en ai assez de prendre toujours l’initiative des menus ! je n’ai plus d’idées… Dis moi ce que tu veux, ce que tu aimes, montre de l’intérêt pour la nourriture !
–   – Mais bichette, tu sais bien que  de toute façon, j’adore ce que tu me prépares !
–   – Ça ne suffit pas, répliqua-t-elle  avec véhémence,  je veux que tu me dises ce qui te ferait plaisir, que tu prennes l’initiative de ton désir, en un mot que tu  sois PROACTIF !!

Un ange passa.
Et laissa derrière lui une ambiance apaisée.
Un partout, la balle au centre.

Dr Christophe Marx
Janvier 2010

Pour réagir à cet article

Retour à la liste des publications

Aucun commentaire

Réagissez au texte