35 ans, pas mariée…

Le billet de ce mois a été écrit par Tracy Mc Millan, une journaliste de Los Angeles, mère d’un garçon de 13 ans.
Son style est volontairement provocateur, mais le fond du texte aborde  un débat intéressant sur les rapports entre hommes et femmes.
Ne prenez pas ce texte au premier degré, évidemment.
J’ai assuré la traduction, et je laisse à la suite le texte anglais.
Votre réaction est la bienvenue ( agis@agis.fr) : vos commentaires seront publiés  sur la page d’accueil agis.fr  sous le titre «  35 ans pas mariée ? Vos commentaires… »

35 ans pas mariée ?!

Pourquoi vous n’êtes pas mariée, les filles ?


Ça a pris un certain temps pour l’admettre.  Avouez-le, vous vous  sentez un peu désespérée, à côté de  vous-même, comme si vous ne vous  reconnaissiez pas. Pas question pour vous de plonger dans la compétition  pour accrocher un célibataire libre, comme dans l ‘émission ‘ The  Bachelor ».

Vous n’avez jamais rêvé d’une rivière de diamant.

Et puis quelque chose est arrivé : un anniversaire de plus,  peut-être. Une rupture. Le mariage de votre frère. Sa femme vous a  demandé d’être sa demoiselle d’honneur, et tout à coup vous voilà  en train de vous demander comment diable vous pouvez vous retrouver à 36  ans, à descendre cette allée avec cet ensemble à moitié décent que vous  pourriez réutiliser avec une paire de bottes et une veste en jean. Vous  avez commencé à haïr la mariée, qui avait l’air tellement heureuse, et  pour la première fois de votre vie, vous avez ressenti quelque chose à  propos du fait que vous n’étiez pas mariée. Jusqu’à maintenant, ça  pouvait passer, mais tout à coup, si soudainement, vous vous êtes mise à  vous poser la question.
Respirez profondément pourquoi vous n’étiez pas  mariée ?

Voilà pourquoi.

Le problème, ce n’est pas «  les hommes », c’est vous.

C’est sûr qu’il y  a parmi eux un bon paquet de nazes, mais ce n’est pas vraiment à eux que vous avez  à faire.

Le fait est là : si vous aviez fait ce qu’il fallait pour être  mariée, vous auriez déjà l’alliance autour de l’annulaire ! Alors voyons  les six vraies raisons pour lesquelles vous n’êtes pas mariée.

1-     Vous êtes une hyène

Voilà ce que je veux dire par « hyène»  :je veux dire que vous êtes  folle de rage.  Sans doute, vous ne pensez pas être en colère. Vous  pensez que vous êtes une chic fille, ou si vous avez fait de longues  années de thérapie, que vous êtes bien structurée. Mais la vérité c’est  combien vous êtes énervée. Contre votre mère. Contre la société de  consommation. Contre Marine Le Pen.

Et ça, ça panique les hommes

Voilà le contrat : la plupart des hommes veulent se marier avec  quelqu’un qui soit gentil avec eux. Je suis la mère d’un garçon de 13  ans,  qui est la version unicellulaire d’un proto-mari.  Voilà ce que  mon fils attend de la vie : des macaroni au fromage,  une console de jeu  vidéo,  et  Pamela Anderson. Imaginez vous Pamela Anderson en colère ?  Je ne pense pas.  Vous l’avez vu sourire, tortiller ses fesses,  et  enregistrer des films érotiques. La colère des femmes terrifie les  hommes. Je sais que ça peut vous paraître injuste d’avoir à gérer le  sentiment de peur et d’insécurité des hommes pour pouvoir vous marier,  mais en fait, sachez que finalement cette tâche  constitue une bonne  part de ce que vous ferez en tant qu’épouse.

 2- Vous êtes superficielle

Pour choisir un mari, une seule chose compte réellement : qu’il ait  du caractère. Il est fondamental de mettre le caractère en tête de  la  liste des qualités qu’il faut rechercher chez un homme. Si vous n’êtes  pas mariée, je sais déjà que c’est parce que vous ne le faites pas.   Parce que si vous cherchiez un homme qui a du caractère, vous l’auriez  déjà trouvé.
Les hommes de caractère, par définition, veulent  s’engager.

Au lieu de cela, vous cherchez un homme grand. Ou riche . Ou  quelqu’un qui sache reconnaître le style Louis XIII.  Malheureusement,  ce n’est pas ce qu’une épouse a dans la tête. C’est dans la tête d’une  adolescente.  Un homme de caractère n’a pas envie de se marier avec une  adolescente.  Parce que les adolescentes ne sont jamais heureuses.
Et  en plus, elles n’aiment pas faire la cuisine.

3- Vous êtes une garce.

Brancher un type dans un spa sur le toit d’un immeuble, ça peut être  bien pour une star de série télé,  mais ces filles ne cherchent pas à  se marier.  Or, vous cherchez à vous marier.

Cela veut donc dire, hélas, que si vous couchez en dehors d’une  relation stable, vous devez arrêter. Pourquoi ?  Parce que, passé un  certain âge, le sexe occasionnel, c’est comme l’héroïne à usage  récréatif. Cela ne reste pas récréatif longtemps.

C’est dû à un truc qui s’appelle l’ocytocine, une hormone sécrétée  quand un femme 1- s’occupe d’un bébé et 2- a un orgasme, et ça fout en  l’air le principe des  jeux sexuels occasionnels. Voilà pourquoi vous  pouvez  baiser avec un type qui n’a rien de transcendant, et pourtant  vous vous sentez complètement ligotée, à sa merci.

Vous n’avez aucune idée de comment ça se fait. L’ocytocine, voilà la raison.

Et comme la nature  ne fait pas la différence entre l’amour de votre  vie et un coup de passage, vous avez intérêt à vous montrer plus  sélective que ce que vous êtes maintenant !

4- Vous êtes une menteuse

En général, ça se passe comme ça : vous rencontrez un mec mignon, et  qui vous aime bien. Mais il n’est pas complètement libre. Il y a même  des obstacles majeurs à sa disponibilité : par exemple il est marié, ou  il passe son temps à faire le tour de la ville en skateboard.  Ou alors  il vient juste de rompre, et dit une phrase difficile à interpréter, du  genre :   «  Je ne suis pas complètement disponible pour une relation  amoureuse pour l’instant »

Vous savez que si vous lui dites la vérité –que vous êtes prête pour  le mariage, il arrêtera d’appeler.  En général le jour même. Et vous ne  voulez pas que cela arrive.  Alors vous lui dites juste que c’est génial  parce que vous aussi, vous n’aimez que le sexe pour s’amuser. Vous  adorez le sexe ludique.  Et vous ne cherchez pas une relation durable.  Juré craché !

Au bout de dix minutes, l’ocytocine fait son effet.  Vous voulez  qu’il soit sans arrêt près de vous. Mais vous ne lui dites pas.  C’est  votre secret, juste entre vous et vos 22 000 copines les plus proches.   Au lieu de cela, vous continuez les jeux sexuels avec lui, en attendant  qu’il envisage de venir vivre avec vous. Laissez-moi  vous le dire tout de  suite : il n’envisagera jamais cela. Il sait de toute façon qu’il peut  parfaitement vivre sans vous. Et vous aussi.   Car sinon, vous ne lui  auriez pas menti depuis le début.

5- Vous êtes égoïste

Si vous n’êtes pas mariée,  il est probable que vous pensez beaucoup à  vous.  Vous pensez à vos cuisses, à votre tenue, à  vos rides  naso-labiales. Vous pensez  à votre carrière, ou bien si vous n’en avez  pas, vous pensez à votre formation pour devenir professeur de yoga.  Parfois, vous pensez que vous pourriez vous marier à type plutôt riche,  ou au moins  à un gars qui a vraiment un très très bon job, et  que ça  résoudrait  une bonne  partie de vos problèmes.

En fait, une bonne épouse,  y compris le modèle  « bas de gamme », ne passe pas ses  journées à penser à elle.

Elle a trop de choses à faire, surtout quand elle a des enfants.  Voilà pourquoi les femmes célèbres ne se marient qu’après avoir adopté  des enfants.  Avoir des enfants, c’est comme porter un T-shirt :   «   Fini la garce, bonjour la maman ! ». Après un an ou deux passés à  penser à quelqu’un d’autre qu’à elle-même, tout à coup, elle voit  Brad Pitt ou Harrison Ford  se pointer et décider de lui tourner autour .  En d’autres termes : si vraiment vous voulez un bébé, faites en un. Votre mari va rappliquer rapidement. La maternité a sa façon à elle d’éliminer les “chasseurs de “coup facile”.

6- Vous n’êtes pas à la hauteur

Mais vous pensez que vous l’êtes !  Moi je le dis car je sais que  vous cherchez un partenaire qui n’est pas votre égal.  Non, vous  cherchez quelqu’un de mieux que vous : plus élégant, de meilleure  famille, avec un meilleur job.

Voilà ce que vous devez savoir : vous êtes quelqu’un de bien !   Vous  ne comprenez pas que c’est le principal obstacle pour se marier : les  femmes qui ne reconnaissent pas leur propre valeur font d’horribles  épouses.  Pourquoi ? Parce que, même si vous vous illusionnez un moment,  au bout du compte  on ne peut pas vous aimer plus que ce vous vous  aimez vous même.

Les types bien savent cela.

Je vois cela  à l’école de mon fils, un collège moderne et orienté  vers l’art. Sur les 183 élèves de l’établissement, à peine 6  ont des  mamans aussi mignonnes que vous cherchez à l’être.  Elles sont sûres  d’elles, attirantes. Ce ne sont pas des objets. Leur mari les ont (  sagement) choisies pour leur caractère, et non la taille de leurs  bonnets de soutien-gorge.

****

D’accord, tout ça, ces sont les mauvaises nouvelles.

Mais la bonne nouvelle, c’est que je crois que chaque femme qui le veut vraiment peut rencontrer un type super.

Pour ça, vous avez juste à abandonner l’idée que le mariage va vous rendre heureuse. Ce n’est pas le cas.

Une fois passés les premiers  temps  d’exaltation,  vous vous  retrouverez vous –même.  Avec juste deux fois plus de lessive à faire  par semaine.

Parce que, au fond, dans le mariage, il n’est pas question de recevoir quoique ce soit, mais de donner.

Bizarrement, les hommes pressentent cela mieux que nous.  Sans doute,  parce que pour eux, le mariage implique de sacrifier leur plus beau  trésor : un pénis en liberté totale.

Pour nous, le mariage c’est le point culminant d’un fantasme universel de princesse, co-produit par Disneyland.

En fin de compte, le mariage est uniquement une occasion, donnée sur  le long-terme de pratiquer l’amour vers quelqu’un, qui parfois ne le  mérite pas.

Parce que la plupart du temps, votre bonhomme bordélique, péteur et  drogué aux macaronis-fromage ne fera PAS ce que vous attendez de lui.  Mais comme vous l’aimerez quand même, vu que vous avez décidé de vous  transformer vous –même  pour devenir une personne généreuse, profonde,  fiable, authentique et surtout que vous avez décidé de vous accepter vous –même comme une personne unique et précieuse, alors vous découvrirez que vous expérimentez ce  que vous cherchez en fait depuis toujours : l’amour.

Tracy McMillan

Publiez votre réaction à ce texte :

Retour à la liste des publications

Aucun commentaire

Réagissez au texte