B: Borderline, Bioéthique

Borderline

C’est un état limite entre névrose et psychose.
La personne borderline a du mal à gérer les limites, fonctionne dans le tout ou rien, se sent vite abandonnée (ou envahie, ce qui est la même chose !) et vit dans une ambiance de passage à l’acte. Souvent déprimée par les difficultés de la vie, elle occulte volontiers certains aspects de la réalité.
Certains pensent que près d’un tiers de la population générale a des traits borderline!

Bioéthique

Le conseil national d’Ethique a rendu au printemps 2000 un rapport reconnaissant la validité dans  » certains cas  » de pratiques d’euthanasie.
Réjouissant certains, ce rapport a plongé nombre de praticiens dans une grande perplexité.
Remettant implicitement en question la valeur de la vie  » jusqu’au bout « , il rend le principe philosophique assez flou, ce qui est troublant pour un principe.
L’expérience des Pays-Bas à ce titre est évocatrice : le principe de l’euthanasie étant accepté (mais à condition de remplir beaucoup de papiers) on fait de plus en plus d’euthanasie, et de moins en moins de papiers (ah là là , toute cette paperasse ! …)

Aucun commentaire

Réagissez au texte