Faut-il aborder la question de la sexualité en famille ? Séminaire à Bruxelles

Date de la formation

20/10/2018 au 21/10/2018
Postulat de base : la famille est un espace relationnel dans lequel la sexualité n’a pas lieu d’être.
Sauf entre les parents, bien sûr.
Enfin, disons au sein du couple amoureux qui se trouve la plupart du temps être le couple parental.
Mais pas toujours. Aïe ça se complique.
Pas assez de sexe au sein du couple, et du coup apparition de tensions dans la famille, tensions dont les enfants ne sont pas indemnes.
Même si on ne les a pas tenu au courant de la cause du problème.
Errances sexuelles et relations extra-conjugales aboutissent au même résultat : tension à tous les étages.
Nous verrons au cours de cette session comment mettre en oeuvre l’axiome suivant lequel :
La sexualité des parents ne regarde pas les enfants.
La sexualité des enfants ne regarde pas les parents.
Nous découvrirons comment respecter les enjeux de protection concernant la sexualité tout en ménageant un espace privatif qui appartient en propre à l’enfant.
 

OBJECTIFS

– Permettre aux parents de lutter contre la furieuse envie de « tout connaître » de leurs enfants, y compris leurs pensées intimes et leurs comportements sexuels
– Connaître les limites d’une information objective concernant la sexualité, qui apporte Permission et Protection, sans tomber dans la caricature d’une permission tout azimut, ou au contraire d’une menace terrifiante.

– Analyser les formes sournoises que peuvent prendre les relations incestuelles, et les dégâts fracassants de l’inceste.

– Reconnaître le processus parallèle entre la famille qui doit être un lieu sûr et le cabinet du psychothérapeute. Savoir  comment stigmatiser les abus sexuels commis par les thérapeutes.
– Etre au clair avec un certaine transparence quant à la vie des parents, et la nécessité de secrets structurants.

PUBLIC VISÉ

– Tout professionnel de la relation d’aide, du travail social, médical ou para-médical.
– Toute personne concernée par la question de la place de la sexualité des les échanges familiaux.

PROGRAMME

  • Quels sont les territoires humains qui doivent être interdits à la sexualité, et pourquoi.
  • Sans sexe, pas de famille ( les relations stériles ne sont pas fécondes par définition)  mais trop de sexe tue la famille  (car chacun défend sa place et les plus forts ne protègent pas les plus faibles.
  • Les adolescents face à la sexualité : découvrir l’autre, soi-même, le plaisir et les responsabilité d’une vie sexuelle assumée. La place des parents qui encouragent les bébés-couple.
  • Les mots de la sexualité : pas de vocabulaire trop médical, ni grivois, ni vulgaire.Plutôt  « élégamment distancié ».
  • Les conflits autour de la sexualité : que peut-on permettre, que faut-il interdire, quand faut-il sanctionner?
  • La question des jeux sexuels entre enfants
  • L’extrapolation aux abus sexuels commis par les thérapeutes.

MOYENS PÉDAGOGIQUES

– Brefs exposés théoriques.
– Illustrations et études des situations apportées par les participants.
– Réflexion en sous-groupe, partage de témoignages.

 

Déroulement et conditions

Parents Conscients © (Guidance parentale et familiale / Coaching parental Bruxelles)  (www.parentsconscients.be)
Groupe de 12 à 18 participant(e)s.
2 journées complètes.Cadré par des règles de confidentialité et de respect de l’autre et de sa parole, et muni d’un cahier de travail, l’atelier se déroule dans une atmosphère conviviale et sérieuse à la fois, permettant aux parents de partager leurs attentes, leurs doutes et leurs questions et d’y trouver leurs réponses.La taille des groupes permet aussi à chacun d’avoir un espace de parole, de questionnement et de profiter des expériences des uns et des autres, en bon équilibre avec les apports théoriques et pratiques. Vos questions sont les bienvenues !

 

Nous vous encourageons, dans la mesure du possible, à participer à l’atelier en couple pour plus grande cohérence dans votre communication à l’égard de vos enfants.

Enfin, pour des raisons pédagogiques, la totalité de l’atelier se déroule entre adultes et sans la présence des enfants ni des adolescents.

Formateur : Dr Christophe Marx
psychothérapeute, analyste transactionnel, Enseignant et Superviseur certifié par l’Association Européenne d’Analyse transactionnelle.
Chargé d’enseignement clinique à la Faculté de Médecine. Expert près la Cour d’Appel de Nîmes.

 

Renseignements et demande d’inscription :  agis@agis.fr

Retour à la liste des formations

Retour à la liste des formations

Aucun commentaire

Réagissez au texte