Homme et père, père et homme –

Date de la formation

Une session qui se déroule sur trois journées réparties dans l’année scolaire de 13h30 à 19h

Objectif

Cet atelier est destiné à faire le point sur les définitions possibles de la masculinité et de la paternité.
Certains éléments sociologiques récents ont en effet participé à brouiller les cartes.
Sont-ils gentils, qu’ils passent pour des mous.
Sont-ils fermes qu’ils passent pour des machos.
Alors un homme c’est quoi ?
• Un petit garçon qui a pris de l’âge ?
• L’aide qu’on attend pour certaines tâches ( un adjoint aux mères ) ?
• Un non-femme ?
• Le digne fils de sa mère, éternellement valorisée par ses réussites à lui ?

Et comment la paternité s’articule-t-elle avec la peur de s’engager, d’être pris au piège, d’avoir la corde au cou… ( les expressions sont innombrables ) ?

Programme

Principaux concepts abordés :

• Réflexion sur des définitions de base : qu’est-ce qu’un homme, qu’est-ce qu’un père ?
• La théorie des 8D ( Marx 2001)
• Les éléments de la structure ( Marx, 1994)
• Un peu de psychologie : l’approche oedipienne et l’analyse transactionnelle
( symbiose et scénario ).
• La théorie du genre, et le concept de différence

Personnes concernées

Les professionnels concernés par les rapports entre masculinité et paternité, et sur la façon d’exercer un autorité : le latin “pater” a donné père mais aussi… patron !

Pertinence FMC : Les questions autour de l’identité sexuelle ont des conséquences non seulement quant à l’équilibre psychique de la personne, mais aussi vis-à -vis de ses relations familiales et sociales. Nombre de souffrances trouvent leur origine dans un dysfonctionnement dans les places et les rôles que chacun s’attribuent ou se voient attribuer. Pour les praticiens, la connaissance de ces enjeux leur permet d’établir avec plus de pertinence le diagnostic et les procédures d’accompagnement et de soin.

Moyens pédagogiques

Brefs exposés théoriques
Recueil de témoignages.
Analyse de situations concrètes
Mise en place de projets de changement, intégrant la dimension cognitive ( faire le point sur ses croyances), émotionnelle ( admettre ses fragilités) et comportementales ( pour arrêter de passer sa vie à faire la même chose)
Supervision ponctuelle pour les thérapeutes concerné-es par ces enjeux

Pour lire le témoignage d’un psychologue sur cette session : cliquez ici.

Si vous souhaitez qu’AGIS organise cette session dans votre région :

Retour à la liste des formations

Aucun commentaire

Réagissez au texte