Le retour du Fiston …

Le personnage du Fiston a éternellement douze ans. Cela fait plus de trente ans qu’il a douze ans. On trouve ses premières apparitions dans le Bulletin de l’Institut Français d’Analyse Transactionnelle, au début des années 80. Le vrai fiston de l’auteur, est né en 1981, et ses rapports avec le Fiston sont encore à élucider.

–       Dis papa, c’est quoi un conflit d’intérêt ?

Fiston est affairé à de mystérieux découpages dans un   papier kraft d’origine douteuse.

Il utilise  ciseaux à bout rond, colle, règle, et bouts de tissus : la destination finale de l’œuvre m’est inconnue.

Il m’a habitué à poser d’étranges questions tout en faisant des gestes quotidiens, aussi je n’hésite pas à lui répondre.

–       Un conflit, c’est quand des choses ou des gens ne vont pas ensemble. Par exemple, tu te souviens du vendeur quand on est allé t’acheter un vélo, le mois dernier ? Il t’a donné de bons conseils , n’est-ce pas ?

–       Papa – s’exclame Fiston un peu énervé, –je  t’ai déjà remercié ! Pourquoi tu me reparles de mon vélo ?

–       Calme-toi, c’est juste pour te donner un exemple ! Tu as fait confiance à ses conseils pour choisir ton vélo. Tu étais content de savoir qu’il était vraiment neutre, et qu’il ne te conseillait pas la bicyclette sur laquelle il allait pouvoir faire le plus de bénéfice !

–       C’est clair, réponds Fiston. Ou alors, j’aurais aimé qu’il me dise qu’il travaille pour une marque, et alors j’aurais su qu’il fallait faire  attention.

–       Tu as compris ce que c’est qu’un conflit d’intérêts ! C’est pas grave d’être dans cette situation, mais il faut le dire à tout le monde, sinon, c’est un peu triché !

–       Et dans ton métier, ça n’existe pas ce genre de choses ?

–       Penses-tu ! La santé des gens, c’est sacré, tout le monde est au clair avec ça.   Tu imagines le scandale si on cachait des conflits d’intérêts, ou si on n’en tenait pas compte… Non, rassure-toi, Fiston,  il n’y a pas de problème de conflit d’intérêts quand il s’agit de la santé.

Fiston hoche la tête, rassuré et continue son découpage.

Il ne voit pas que je rougis d’avoir menti. C’était pour lui épargner une trop grande déception. A cet âge-là, on s’enflamme facilement.

Il en aurait pleuré de rage.

Et je crois bien que j’aurais pleuré avec lui.

 

 

Christophe Marx

Août 2010

ANNEXE

 

  • La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, s’est entourée de 17 conseillers pour l’aider à prendre une décision concernant les vaccins contre la grippe A.

Sur ces 17, seuls 2 n’avaient aucun lien avec  l’industrie pharmaceutique.

( Source :  Le Parisien, cité par le Bulletin du Conseil de l’Ordre des médecins en Juillet 2010 )

 

 

  • Treize des principales revues médicales et scientifiques mondiales s’engagent en janvier 2010 sur un formulaire commun de déclaration de conflits d’intérêts. Aucun éditeur français ne s’est associé à cette initiative.

( Source : le Bulletin du Conseil de l’Ordre des médecins en Juillet 2010 )

 

 

  • La majorité des auteurs du principal manuel de diagnostic des maladies mentales sont liés financièrement à l’industrie pharmaceutique.

(Source : Lisa Cosgrove, chercheuse à l’université du Massachusetts de Boston, a publié le 21 avril 2006 , dans la revue Psycho-therapy and Psychosomatics, le résultat d’une enquête très fouillée sur les liens des experts avec l’industrie : sur les 170 membres des groupes de travail ayant participé à l’élaboration de ce manuel, 95 (soit 56%) ont une ou plusieurs attaches financières avec des firmes. En savoir plus 

Retour à la liste des publications

Aucun commentaire

Réagissez au texte