N:Narcissisme, Non dit

Narcissisme

S’il y en a trop, la personne ne pense qu’à elle, ramène tout à elle et ne peut entrer en communication avec les autres ( » les autres ? Où ça des autres ? »)
Mais s’il n’y en a pas assez, la personne n’a aucune confiance en elle, aucune conscience de sa valeur (« excusez-moi d’exister… »)
Il y a un bon moment pour mettre le narcissisme en chantier : entre 18 mois et 4 ans, environ. Avant c’est un peu tôt (on est si tranquille dans les bras de maman), après il faut se coltiner un autre genre de difficulté : c’est que la loi du barbu qui est à côté de maman (tiens, qui c’est celui-là ?) est plus puissante que ses caprices.( Cf. Article suivant)

Non dit

Différent du secret, qui peut être structurant, le non-dit évoque par contraste… ce qui devrait être dit.
Parfois à retardement ( transgénérationnel) la pathologie provoquée par le non-dit peut toucher aussi bien l’individu que le système ( la famille, le service, l’entreprise, voire le pays entier – Cf la guerre d’Algérie…) .
La solution est simple : dire le non-dit.
Attention alors aux conséquences défensives voire aux contre-attaques. Mais c’est le prix à risquer pour des rapports humains authentiques et féconds.

Aucun commentaire

Réagissez au texte