Comment réagir quand je ne sais pas quoi dire, ou quoi faire ?

Comment réagir quand je ne sais pas quoi dire, ou quoi faire ?( en dehors des problèmes organiques, bien sûr !)

Vous pouvez reformuler ce que votre patient vient de dire ou faire. ( Cf. question N°7)
Mais n’hésitez pas à rester silencieux, ne serait-ce que quelques secondes.
Il est probable que si vous savez vous taire en face du patient pendant vingt à trente secondes ( c’est long, face à face !) c’est ce dernier qui reprendra la parole.
Vous pouvez également FAIRE quelque chose ( vous lever pour fermer – ou ouvrir !- la fenêtre, l’examiner, etc .)
Il est possible également de dire tranquillement que vous ne voyez pas quoi lui dire, et lui demander de quoi il a besoin, et comment vous pouvez l’aider.

Aucun commentaire

Réagissez au texte