Preuve d’amour

Septembre 2017 à Las Vegas : un tireur canarde du haut du 62° étage d’un hôtel la foule venue assister à concert Country, faisant plus de cinquante morts et des centaines de blessés.

Je regarde les photos, prises pendant l’attaque, puisque certains ont eu  le réflexe d’immortaliser l’instant…

Les visages paniqués, les mouvements de foule, les corps blessés ou morts, en tout cas ensanglantés à terre.

Certains se mettent à l’abri derrière une statue, une poubelle, l’angle d’un mur.

Et puis on l’on voit aussi des actes altruistes, courageux : ici on réconforte une personne choquée, là on éponge comme on peut le sang qui coule, là encore un homme court se mettre à l’abri agrippant la main  d’une femme qu’il entraîne dans sa course.

Il aurait pu fuir seul, il prend le temps de la sauver avec lui.

Sur la photo suivante, mon regard se fige : un homme est allongé de tout son long sur le corps d’une femme.

Sans doute sa compagne, ou en tout cas une femme qu’il connait.

Il ne court pas se mettre à l’abri car ils sont au milieu de la place et les lieux sûrs sont trop loins.

Il ne s’allonge pas à côté d’elle, pour la réconforter. Il s’allonge sur elle pour la protéger des balles.

Pour que son propre corps lui épargne une balle mortelle.

Il expose sa vie pour protéger la sienne.

Je n’arrive pas à détacher mes yeux de cette photo. Je sais qu’internet est le temple du faux, du montage, de l’esbrouffe, de la tromperie…

Mais qui aurait intérêt à bricoler une telle image ? Ce sont deux inconnus, qui resteront anonymes à jamais.  Ils ne se savaient pas pris en photo.

Peut-on imaginer  ce qu’ils ont pu se dire, après s’être relevés ?

Mais se sont-ils seulement relevés ? Font-ils finalement partie  tous les deux des cinquantes morts ? Ou seulement lui ?

Quelle que soit la réponse, je garderai toujours pour cet homme, un grand, un immense respect.

Il m’a fait un cadeau inestimable.

Il a montré que la nature humaine pouvait atteindre le sommet de l’amour : donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Christophe Marx

Octobre 2017

 

S

 

Cet article vous a plu, ou déplu ?

Donnez votre avis à l’auteur, en rappelant le titre de l’article 

 

Retour à la liste des publications

Aucun commentaire

Réagissez au texte